La technique du Yes-Set

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default La technique du Yes-Set

Message par Radiguet le Mar 6 Mai - 10:10

Article original de CoolPua : http://www.frenchtouchseduction.com/board/lecons-de-manipulation-chapitre-1-vt1408.html#12379

" Puisqu’on est dans les techniques, j'en rappelle deux, deux bonnes techniques de base simples, de vrais classiques, mais qui marchent si bien

La première rappelle un peu ce qui a été dit précédemment : c’est le SET YES, c’est à dire un le pied dans la porte version simplifiée :

Le pied dans la porte consiste à faire accepter une petite chose qui ne se refuse pas, pour demander une chose plus grande que la personne aura plus de mal à refuser : http://www.vulgum.org/article.php3?id_article=861 vous explique ca bien.

Alors le Yes-set, c’est pareil en plus simple : vous avez pas envie d’échafauder de plans machiavéliques, pas de demande particulière à formuler, paresse ou pas d’idée, mais voulez tout de même mettre le même genre processus d’acceptation en marche, en douceur.

Alors, au début, au lieu d’y aller trop agressif, commencez par obtenir une série de oui avec des questions simples ou des choses dont on est sûr de la présence ou de la vérité (mais pas des choses trop banales), genre ce qui m’es arrivé il y a quelques jours, j’arrive chez un pote qui fait une fête, une fille très impressionnante débarque en même temps que moi, caractère très trempée la nana, on se connais un peu, normalement j’adore NEGaHitter ce type de fille, mais comme son mari est là aussi je me dis que je vais la jouer soft pour démarrer haha

On se dit Bonjour ! , on s’assoit à côté l’un de l’autre, les fauteuils en cuir sont accueillants et confortables, je commence avec un « Ahhh qu’est ce qu’on est bien dans ces fauteuils ! », (noter que j’ai pas posé de question directe, mais de façon indirecte… Très important de savoir poser des questions sans en avoir l’air),

la fille : « Oh oui, trop bien !! » Ca y est, elle sourit, elle est de bonne humeur. Je savais qu’elle adore la déco en peau de vaches ridicule partout de mon pote, et je lui dit quelque chose comme « tiens, ta vu, ta déco préférée ! », elle : « Oui, génial, et regardes ceci blah blah blah », moi : « Ah bon, tu aimes aussi ce bidule-truc ??" tu lui poses la question pour pas lui dire tout de suite ce que t’en penses vraiment, et tu sais qu’a nouveau elle va te dire « Oh oui j’adore »…

Ensuite la discussion a continué seule, dans une excellente ambiance : si j’avais commencé par aborder un sujet qui fâche, il aurait été probable qu’elle se braque d’entrée vu le type de nana… C’est toujours gérable mais c’est plus difficile, si vous êtes débutants en drague, le SET-YES sera plus facile pour vous.

En obtenant une série de « Oui » successifs, la nana s’est inconsciemment ouverte à moi, je me suis synchronisé facilement, on a pu ensuite partir en C&F (+ kino) sur ses goûts de chiottes question de lui dire ce que j'en pense vraiment lol

Bien sûr, parfois, il faut aussi savoir se mettre en opposition, choquer, se démarquer, attirer l’attention, faut s’adapter au contexte et choisir la stratégie la plus efficace. Mais le Set-yes, en début de conversation, est assez utile pour l’ouvrir et mettre votre interlocutrice in a good mood, puis continuer à la mener où vous voulez…

Deuxième très grand classique, une valeur sûre : le choix illusoire, appelé aussi en hypnose le double lien.

Il s’agit de proposer le choix entre deux (ou plusieurs) alternatives, en réalités toutes les possibilités proposées VOUS ARRANGENT.

Ex : si vous dites à une nana : « Tiens c’est passionnant ce que tu me dis là, tu veux qu’on se revoit la semaine prochaine pour en parler ? » elle peut vous dire non. « Alors une autre fois ? » Elle peut aussi vous dire non : elle a le choix entre OUI et NON, ce qui ne vous arrange pas.

Si, au lieu de lui donner un bâton pour vous faire battre, vous lui dites « Tiens c’est passionnant ce que tu là, j’aimerais bien en discuter avec toi mais là j’ai pas le temps, tu préfères qu’on continue cette discussion cette semaine ou la semaine prochaine ? »
Elle : « Heu, la semaine prochaine… »
Vous : « Ok, qu’est ce qui t’arrange le plus, le mardi ou le jeudi ? »
Elle : « Heu, jeudi … » : vous avez fait en sorte que ce soit elle qui vous fixe le rendez-vous héhé.

Elle peut toujours refuser, mais il faut qu’elle sorte de vos choix possibles, qu’elle change de dimension communicationnelle, ce qui demande de sa part un effort supplémentaire, donc vous maximiser vos chances de réussite.

Votre question implique ce que vous voulez (la revoir), dans les deux cas, sans l'expliciter ni le lui demander directement, et en détournant l'attention sur un choix qui n'a en fait pas d'importance. C'est la clé.

De façon générale, pour arriver à votre but, il peut être utile d’avancer « en saut de puce », étape par étape, au lieu de foncer direct sur votre proie. Ainsi, avec ce type de technique, vous pouvez orienter la conversation mais sans faire le mec trop autoritaire, puisque vous laissez, en apparence, des choix dans votre conversation… On avance masqué

Eventuellement, vous pouvez laisser le choix entre un truc qu’elle acceptera assez difficilement avec quelque chose qu’elle acceptera plus facilement, ainsi vous êtes presque sûr de faire passer au moins un truc… Bande de pervers

Dans la discussion peuvent naturellement émerger de véritables « pièges » à désir alors qu’on a l’air d’échanger des points de vue neutres, puisqu’on peut faire des choix illusoires avec des pattern, là ça devient vraiment intéressant

"Tout est important ? ... Mais tu préfères les mecs très beaux ou ceux qui ont vraiment du CHARME...?" (Asles Wink

« …Ah bon, tu es tellement sensible du visage ? … par exemple, tu préfères les baisers sur la bouche ou derrière les oreilles ? »

« Ah tu es tellement romantique …? mais tu veux dire, dans le genre active ou plutôt câline ? »
(vous aurez noté comment, dans ces exemples, alors qu’elle parle d’un sujet, on peut faire réagir l’interlocutrice vers un sujet proche mais nettement plus intéressant pour vous, en posant une question ou en effectuant un recadrage. Vous devenez un PUA, quand, l’air de rien, vous faites intuitivement des combos de techniques s’imbriquant bien et s’intègrant naturellement dans la conversation)

Avec des questions, la pensée peut-être propulsée rapidement dans une direction de façon discrète, sans que celui qui la pose se mouille trop, c’est comme un objet dans lequel on insuffle de l’énergie cynétique par ex :

« Tu es stressée ? Mais alors, tu fais comment quand tu veux te relaxer à fond, tu préfères un bon bain chaud aux huiles essentielles ? … un bon massage … ? … Je sais pas moi, tu préfères peut-être un câlin avec ton amoureux … ? »
Noter la progression… Wink

Là, on a laissé un choix multiple ouvert pour pas enfermer trop vite, mais on a proposé suffisamment de choix émoustillants, avec une tension sensuelle en hausse constante, pour que vous ayez orienté sa pensée dans la bonne direction et qu’elle soit passé à un degré d’intérêt plus élevé

Scientifiques, rien n'est perdu : vos notions de physiques comme les vecteurs etc peuvent se recycler dans les techniques d'influence lol Votre parole doit être comme un flux dynamique et magnétique, qui entraîne doucement mais sûrement votre interlocutrice par votre force d'attraction en mouvement

« Bon, ok, puisque tu tiens à prendre un dernier verre … On va chez moi ou chez toi ? »
Si elle vous voit arriver, gardez le sourire et restez mystérieux, elle saura pas si vous la charrier ou quoi … Wink "

RR

Radiguet
Admin

Messages : 110
Date d'inscription : 01/05/2008
Age : 30
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://coaching-gratuit.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum