L'intérêt du social proof

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default L'intérêt du social proof

Message par Radiguet le Lun 5 Mai - 11:24

Ceci est encore une discussion intéressante que nous avons eue sur fts il y a quelques temps.

Retournons aux campagnes de publicité surtout une qui revient souvent celle d'actimel que j'espère tout le monde connait.Le slogan dit "Il y a déjà plus de 15 000 000 de personnes qui ont été convaincues par l'efficacité d'actimel".Ou encore prennons comme R Cialdini l'exemple de certains gérants de bars qui laissent souvent trainer sur le comptoir des billets en faisant croire que c'est des pourboirs laissés par des clients qui étaient passé par là...La question qu'on est en droit de se poser c'est "Que recherchent-ils en faisant voir à certaines personnes ce qui est sensé être la manière d'agir d'autres individus ?"


Eh bien dans la société actuelle,c'est ce que pense la majorité qui devient vérité.Ca c'est une des règles de la société humaine.Alors c'est soit on se conforme et on est accepté par la communauté,soit on nage à contre courant et on devient marginal.Il suffit juste de regarder dans les collèges/lycées voir même écoles primaires comment sont traités ceux qui ne se mettent pas à la page en étant fashion.Ils ont une étiquette de plouc qu'on leur colle,et qui finit des fois par transformer des individus normaux en ploucs.Et ils sont "esclus" du milieu des autres,et sont presque regardés comme des bêtes de foire (là j'exagère à peine...).
Même les lois qui sont votées,comme si je prends le cas de la Hollande où on a légalisé une drogue comme le canabis qui est en libre vente,et dont la culture est à peine contrôlée,la majorité a voté pour sa légalisation.Et malgré les dégâts qu'on connait des drogues sur les individus,cette loi est passée comme une lettre à la poste...

Loin de faire de la politique,ou bien dire qui de la majorité ou de la minorité a raison (ça on s'en fou en fait),notre but c'est dégager à notre avantage la force de la communeauté.Les exemples du dessus sont assez éloquents en ce qui concerne cette force que détiennent les groupes sur les personnes isolées,ou sur des groupes avec moins d'adhérents.

La question est de savoir comment en tirer profit alors ?

Regardons la structure d'un groupe :Il y a toujours le dominant,et les autres qui se conformeront à ce qu'il dit,ou bien à ce qu'il pense,et n'opposeront qu'une faible résistance.Mieux ,souvent ceux qui pensent pareil traînent ensembles.

Votre objectif étant de ralier le maximum de personnes à votre cause,vous vous infiltrez dans votre groupe ou dans tout nouveau groupe que vous avez choisi stratégiquement.Vous vous attaquez au chef du groupe par tout ce que vous avez appris lors des précédents chapitres.Une fois que la tête est tombée dans votre poche tout le reste suit.

Une erreur qui souvent est fatale est de négliger les individus pour le groupe.Plus clairement avoir une relation avec le groupe et non une relation "d'intimité" avec chaque individu est une erreur fatale.C'est pour ça que les politiciens quand ils sont en campagne font des bains de foule.C'est pour aller à la rencontre de chaque électeur (enfin ils essayent,mais humainement voir 70 millions de personne c'est impossible...).

Pour résumer,quand on veut que le groupe suive ce qu'on veut ,commencer par connaître de manière personnelle et "intime" (private jokes,délires etc...,pas ce que vous pensez en bons pervers....) chaque individu.Puis ralier le leader du groupe à sa cause,et le tour est joué.

Une application interessante à la drague de ce qui a été dit plus haut c'est draguer une fille avec qui on a des amis en commun.S'arranger pour savoir en qui elle a le plus confiance et de l'amener de manière fine (comme un bon séducteur) à vous faire de l'échos auprès de la miss.

Les ados inconsciement l'ont compris quand ils demandent à la meilleure pote de la miss qu'ils convoitent d'intercèder pour eux.Mais ils s'y prennent en Afc,mais dans leur manière de faire tout n'est pas mauvais.Voir la meilleure amie oui,c'est l'équivalent de ce que nous faisons quand nous commençons à draguer la copine de notre cible (le but c'est de passer pour le mec sympa),et ensuite attaquer la cible.Qui forcément demandera à sa copine ce qu'elle pense de vous.Si vous avez assuré avec la copine,elle vous fera de l'échos sans s'en rendre compte,vous les manipulez toutes les deux,et vous gagnez la partie.

Have fun

RR

Radiguet
Admin

Messages : 110
Date d'inscription : 01/05/2008
Age : 30
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://coaching-gratuit.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

default Re: L'intérêt du social proof

Message par Radiguet le Lun 5 Mai - 11:26

Dondiego a écrit:C'est une expérience de Asch, psychologue social, qui a montré les effets du conformisme, pour compléter l'idée du social proof. Dans son expérience, Asch dispose sur une table, 2 piles de 9 fiches cartonnées.

Sur la première pile de fiches cartonnées, un trait horizontal, de taille différente à chaque fois. Par exemple le trait mesure 10cm sur le premier carton, 5 sur le deuxième, 8 le troiseme et ainsi de suite.

Sur la seconde pile, cette fois ci 3 traits dessinés sur chacun des cartons. L'un de ces traits horizontal est de même longueur que sa position dans la première pile. Sur le premier carton de la deuxième pile, un trait et un seul correspond au trait du carton de la 1ere pile. Sur le deuxime ainsi de suite.

Le but de l'experience est d'indiquer pour la 2eme pile, quel trait parmi les trois, correspond au trait "modele" de la première pile.

Aucune ambiguité, individuellement sur 130 personnes testé, 0.02% d'erreur. Le test est asseez facile, ca veut dire que une personne s'est trompé sur un des carons, et que 129 s'en sortaient bien. Puis un autre echantillon de personne. Cette fois ci, par groupe de 7, et sur ce groupe, 6 sont au courant de l'experience. C'est à dire qu'il y a une personne qui est testé et 6 qui sont de meche avec ceux qui font le test. Pourquoi de meche ? Pour volontairement désigner des traits faussés. Le cobaye passe en regardant d'abord 5 types se tromper.

Miracle, ce taux d'erreur passe à 33% de taux d'erreur. Sur 130, ca represente un peu plus de 40 personnes. Ensuite ils ont remarqué qu'en dimunaut le nombres de personens qui faisaient des erreurs il y avait moins d'echec, et qu'en augmentant le nombre de personnes qui se trompaient, et surtout le nombre de 7 en 12 par exemple, ça passe à 50% soit 65 personnes.

Imaginez maintenant ces traits si evident, sont votre physique, vore capacité à serrer, ou encore des vous même. Sans SP, tas pas beaucoup de chance, plus tu as de SP, plus tu as de personnes qui aiment te parler, qui ont envie de sortir avec toi, et bien plus il y a de personnes qui veulent encore sortir avec toi. Largent appelle largent, les femmes appellent les femmes.

Log a écrit:
Phénomène trés interessant !

L'expérience de Milgram est devenue une référence. Elle mérite le coup d'oeil.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3%A9rience_de_Milgram

Concernant le conformisme/Normalisation il y'avait une autre expérience avec des formes géométriques, je n'ai plus les références en tête, j'éditerai si je les retrouve Néanmoins, un conseil, il est important de remettre les experiences dans leur contexte, notament historique, en les lisant.

En revenant sur le social proof, il est souvent dit que pour "social proofer", il faut un talent, quelque chose qui vous différencie des autres et vous mets en avant. Est-ce donc là un instrument qui n'est pas a la portée de qui veut ?

RR

Radiguet
Admin

Messages : 110
Date d'inscription : 01/05/2008
Age : 30
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://coaching-gratuit.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum